2 juillet 2007

Live Earth 2007: le Woodstock "vert" pour sauver la planète

Plusieurs lieux de concert (New York, Londres, Shanghai, Sydney, Halmbourg Johannesburg, Rio De Janeiro, Kyoto et Tokyo) pour couvrir chaque coin de la planète et une constellation de stars de la pop music pour amorcer rien moins qu’une révolution dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le show planétaire sera produit par Save Our Selves (S.O.S.), une organisation formée par Kevin Wall, l’ancien vice-président américain Al Gore, Pharrell Williams, Cameron Diaz et le réseau MSN dont l'objectif est de faire progresser les programmes internationaux de lutte contre la crise climatique en utilisant la puissance collective de ses membres pour atteindre le public dans tous les coins de la planète par média interposé. Retransmise en direct pendant plus de 24 heures, l'opération devrait être suivie par deux milliards de spectateurs.

Al Gore résume ainsi l’objectif de S.O.S. : « Pour résoudre la crise climatique, il nous faut atteindre des milliards de personnes. Nous lançons S.O.S. et Live Earth pour amorcer un processus de communication qui mobilisera des gens dans le monde entier afin qu’ils commencent à agir. »

Les organisateurs de Live Earth, en collaboration avec le U.S. Green Building Council, organisme américainl qui délivre les certifications aux bâtiments « verts », ont élaboré une nouvelle norme destinée à devenir une référence mondiale en matière de concerts et d’événements « carboneutres ».

Diffusé en France par M6 et W9 le 7 juillet 2007
Au programme (entre autres): Madonna, les Beastie Boys, les Black Eyed Peas, Genesis, James Blunt, John Legend, David Gray, Damien Rice, Paolo Nutini, Corinne Bailey Rae, Bloc Party, Keane, Snow Patrol, Red Hot Chili Peppers, Akon, Alicia Keys, Bon Jovi, Melissa Etheridge, Roger Waters, Sheryl Crow, Smashing Pumpkins, The Police,Fall Out Boy, Dave Matthews Band, Ludacris, Linkin Park, Snoop Dogg, ....

  © Blogger template 'Isolation' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP