10 janvier 2008

Allemagne: de l'énergie à base de fientes de poules !

Dans le cadre de son programme d'innovation pour l'environnement, le Ministère fédéral de l'environnement (BMU) soutient un projet de construction d'une centrale innovante de production de biogaz et d'engrais à Köthen (Land de Saxe-Anhalt). Chose inédite en Allemagne, la matière de base utilisée par l'entreprise Gut Mennewitz GmbH est constituée à 70% de fientes de poule. L'installation est par ailleurs équipée d'un système de recyclage des eaux de traitement.

"Ce projet est favorable à l'environnement à de nombreux égards. Il permet une valorisation énergétique inédite à l'échelle industrielle d'un déchet d'élevage problématique, ainsi que la production d'un engrais de haute qualité pour l'agriculture. Les besoins en eau sont significativement réduits et le biogaz produit n'a pas d'impact sur le climat. [...] C'est un pas de plus pour le développement des énergies renouvelables en Allemagne."

Les 70.000 volailles élevées dans les fermes de Gut Mennewitz GmbH doivent produire environ 25.000 tonnes de fiente par an qui, ajoutées à des ensilages de maïs et d'herbe, doivent être transformées en biogaz. La combustion de ce biogaz permettra ensuite de générer à la fois électricité (l'équivalent des besoins de 4.600 foyers) et chaleur (l'équivalent d'1,8 million de litres de fioul).

Généralement jusqu'à aujourd'hui, la proportion des fientes de volailles dans la matière de base utilisée dans les usines de production de biogaz ne dépasse pas 30% en raison de leur teneur élevée en azote qui se retrouve dans les eaux usées. Le processus de fermentation s'en trouve par ailleurs freiné, d'où une limitation du rendement global. L'entreprise allemande a conçu une installation où sable, matière azotée et matière alimentaire peuvent être extraits des fientes. La matière restante est valorisée sous forme d'engrais.

Ce projet doit servir de modèle pour l'ensemble du secteur de production de volailles et d'oeufs en Allemagne. D'un coût total de 10 millions d'euros, il est financé à hauteur de 930.000 euros par le BMU dans le cadre de son programme pour l'innovation dans le domaine de l'environnement ("Umweltinnovationsprogramm").

BE Allemagne numéro 367 (10/01/2008) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52512.htm

  © Blogger template 'Isolation' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP