27 juillet 2007

Granulés de bois et isolation : duo gagnant contre le changement climatique

Cofinancée par l'Europe, une étude de l'Institut salzbourgeois pour l'aménagement du territoire et l'habitat (SIR) montre que les granulés de bois et l'isolation sont en l'état actuel des possibilités les solutions, à destination des habitats individuels, les plus efficaces en faveur de la protection du climat.

L'étude a porté sur une maison individuelle typique de la fin des années 70 et mis en concurrence divers modes de chauffage et différentes qualités d'isolation. Sans modification et selon le fonctionnement traditionnel d'un tel habitat, la consommation de fioul domestique s'élève à 3 900 L par an et les rejets de CO2 avoisinent sur la même durée 10 400 kg. Les chercheurs ont établi qu'un investissement d'isolation d'environ 36.000 euros permettait de réduire de 2 620 kg la quantité de CO2 émise. Par ailleurs, les résultats de l'étude concernant la deuxième variable, le système de chauffage, orientent clairement en direction des granulés de bois dont l'utilisation ne provoque presque aucun rejet de CO2. L'intégration d'une chaudière à granulés de bois présente en outre des facilités propres à ce système de chauffage.

Au plan financier, les auteurs signalent qu'en plus de leur avantage écologique, le second avantage des granulés de bois est leur coût : l'utilisation conjointe des granulés de bois et d'une isolation modernisée permet de réduire les dépenses annuelles de chauffage de 2 500 euros à 650 euros.

BE Autriche numéro 105 (26/07/2007) - Ambassade de France en Autriche / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43833.htm

  © Blogger template 'Isolation' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP