25 octobre 2007

Le SER s'interroge sur les "contre-vérité" du rapport Syrota

Le Syndicat des Energies Renouvelables a publié la semaine dernière un communiqué de presse dans lequel il s'interroge sur la "contre-vérité flagrante" en matière d'énergie solaire contenue dans le rapport du Centre d'Analyse Stratégique présidé par Jean Syrota sur les perspectives énergétiques de la France et publié le 9 octobre dernier.

Le CAS y affirme que le solaire photovoltaïque émet plus de CO2 qu'il n'en économise sur sa durée de vie. Or, toutes les études et notamment celle de l'Agence de l'Energie de mai 2006, démontrent qu'une installation solaire photovoltaïque raccordée au réseau rembourse l'énergie nécessaire à sa fabrication et à son installation dans une période entre deux à quatre ans pour une durée de vie comprise entre 25 et 30 ans, souligne le SER.

Cette "manipulation des informations, du point de vue des émissions de CO2, a particulièrement choqué les professionnels du secteur" et "conduit à s'interroger sur la pertinence de l'ensemble (des) analyses" du rapport, conclut le SER.

  © Blogger template 'Isolation' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP