28 mars 2008

Vers la fin du Mon810 en Roumanie

La Roumanie, le plus gros producteur européen de maïs OGM avec 3 millions d'hectares cultivés, a annoncé jeudi par la voix de son Ministre de l’Environnement, Attila Korodi (en photo), avoir demandé à ses agriculteurs de ne pas semer de maïs MON 810, considérant que celui-ci n'est pas sûr pour la santé humaine et l’environnement.

Les cultures commerciales de cet OGM sont donc désormais suspendues dans les trois plus grands pays producteurs de maïs en termes de surface de l’Union Européenne : France, Hongrie et Roumanie. Le maïs génétiquement modifié ne représente cependant que 0,01% de la production roumaine de maïs.

Un comité des biotechnologies doit être mis en place pour rendre un avis scientifique qui pourrait le conduire prochainement à une loi en interdisant la culture de la semence de la firme Monsanto.

  © Blogger template 'Isolation' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP