8 juillet 2007

BP prévoit la fin du pétrole dans 40 ans

Dans son rapport annuel, le groupe pétrolier BP envisage l'épuisement des ressources pétrolières d'ici 2048. Comme chaque année, BP dresse un tableau de l'évolution de la consommation mondiale en matière d'énergies.

Malgré des prix élevés et volatils, la consommation globale en 2006 n'a cessé de croître dans le monde, atteignant une croissance des énergies primaires de 2,4%. Un chiffre inférieur à la consommation relevée en 2005, mais qui reste supérieur à la croissance moyenne de la décennie précédente.

Le rapport note la plus forte progression pour la consommation de charbon : +4,5% sur l'année. Une hausse principalement imputable à la Chine, qui représente 39% de la consommation de charbon au monde, et atteint 15% de la consommation énergétique mondiale toute ressources confondues.

Pour les pays développés, la hausse de la consommation s'observe principalement dans le domaine du nucléaire. L'atome enregistre une augmentation de 1,4% à l'échelle mondiale. Les deux tiers de cette consommation sont attribuables aux pays de l'OCDE.

Le gaz reste malgré tout l'énergie primaire dominante en Europe et le charbon en Asie. Au niveau mondial, le pétrole garde la tête des énergies utilisées. IL connaît néanmoins une diminution inédite de sa consommation, puisqu'il enregistre une hausse de 0,7% en 2005, soit la moitié de sa croissance annuelle moyenne des dix dernières années.

L'élévation du prix du baril n'a pas empêché la Chine d'alimenter son appétit énergétique : +7% de pétrole consommé en 2006.

Par ailleurs, BP relève une stagnation des réserves de pétrole sur la même année, et prévoit un épuisement des réserves dans 40 années et demi au rythme actuel de la production. L'épuisement progressif des réserves va de paire avec la hausse des coûts d'exploration.

Enfin, le rapport note un développement rapide des énergies alternatives, éolien et solaire notamment. Mais malgré une croissance de l'ordre de 25% en 2006, les éoliennes ne dépassent pas les 1% de la part d'éléctricité produite dans le monde, le solaire encore moins.

  © Blogger template 'Isolation' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP